Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 16:38

À l’heure où toutes les idées sont bonnes à prendre pour trouver une solution à l’impacte négatif que représentent les bouchons dans la circulation, que ce soit en nuisance environnementale ou en pertes de temps, il y a encore, dans notre cher pays, des fonctionnaires complètement foldingues pour tenter d’ y remédier.

Alfred Jarry, Kafka et Courteline réunis ne me contrarieront pas sur ce qui va suivre.

L’autoroute A6 B, qui dédouble l’autoroute du sud à partir de Wissous, pour rejoindre la capitale côté est, est partiellement couverte par un tunnel de 1600 mètres au niveau du Kremlin-Bicêtre et de Gentilly.

250 mètres avant d’y pénétrer, lorsque l’on vient du Sud, la sortie d’Arcueil permet aux automobilistes de rejoindre Villejuif à l’Est, Arcueil à l’Ouest et, éventuellement, Paris par d’autres accès. En allant tout droit, vers le Nord, on longe en encorbellement l’autoroute. Sur cette chaussée de nombreuses voies latérales permettent également de varier son itinéraire en cas de bouchons.

Les habitués, qui empruntent le matin cette portion d’Autoroute pour rejoindre Paris, jettent régulièrement un coup d’œil aux PMV (panneaux à messages variables) installés en amont des nœuds autoroutiers pour gérer leur temps de parcours. Si un bouchon important est signalé, ils ont le choix de quitter leur itinéraire pour en emprunter un autre. Ce libre arbitre tombe souvent sous le syndrome de la queue au supermarché ou la file d’à côté se vide plus vite que la vôtre, mais au moins on est libre de son choix.

Et bien, là, je ne sais si c’est la DIR Ile de France ou les réseaux APRR ou AREA qui sont responsables, mais le panneau PMV, qui indique le temps de parcours qu’il reste pour rejoindre le périphérique avant de pénétrer dans le tunnel, est placé…juste après que l’on ai passé la sortie Arcueil !

Comme, par forte circulation, un bouchon se forme toujours en amont à cause des trois voies se réduisant en deux avant d’entrer dans le souterrain, on ne peut jamais prévoir si le flot de voitures va reprendre son flux normal ou si le bouchon va persister jusqu‘au périphérique. Le PMV se trouvant à la sortie d’un virage, il est également dissimulé par les panneaux antibruit. On ne peut donc le lire qu’une fois dépassé la bretelle de sortie. Ils l’auraient simplement installé 300 mètres en amont et un bon nombre d’automobilistes tenterait d’emprunter un autre itinéraire plutôt que de pester à l’arrêt en plein tunnel pendant 20 minutes. L’air y est tellement vicié qu’aucun animal n’y risquerait ses pattes. Enfin, peut-être des moutons, mais alors… enragés comme bons nombres d’usagers qui en ont raz le bol de l’incompétence chronique de certains services!

Il y a encore quelque temps des hackers polissons s’en donnaient à cœur joie en détournant les messages à l’aide d’un simple Smartphone. Placés à quelques mètres du panneau, ils le pirataient en affichant des phrases fantaisistes du style : « Bonne journée bande de cons ! » L’administration y mit bon ordre par le durcissement des normes de protection tel que la spécification Equidyn.

Faut dire le plus mauvais effet que cela aurait pu produire au passage d’un convoi officiel provenant de l’aéroport d’Orly ! « Alors, flamby, on se balade ? » ou « Et ta promesse de ne prendre que le train ? »

Il n’y a pas que sur les autoroutes que ces fameux panneaux donnent du fil à retordre aux automobilistes. À Rungis même, avant la sortie du bourg, un PMV donne, en temps réel, les temps de parcours autoroutiers, pour Évry en empruntant l’A6 direction province, Créteil et Clamart par l’A86, Paris Ouest et Paris Est par l’A6A et l’A6B. Et bien, depuis environ 8 mois, le temps de parcours par l’A6B pour rejoindre Paris reste constamment affiché à 16 min ! Pas une de plus, pas une de moins. On se dirait en Suisse, sauf que la réalité est tout autre et certain matin, c’est plutôt entre 30 à 45 min que l’infortuné automobiliste doit patienter dans sa bagnole pour enfin atteindre la capitale ! J’en ai fait la remarque à certains édiles pour que l’information sur ce dysfonctionnement arrive sur le bureau du responsable afin de corriger ce bug, peine perdue, les 16 min doivent être gravées sur l’écran au burin et semblent affichées là pour l’éternité.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Liens