Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 17:39

Je me souviens dans les années soixante dix de l’hécatombe qui marquait les soirées du samedi soir. Il n’y avait pas de contrôle préventif d’alcoolémie, les limitations de vitesses n’existaient pas. Je me souviens d’avoir parcouru en 1971 Les saintes Marie de la mer - Paris en à peine quatre heures trente ! Les ceintures de sécurité n’étaient pas encore installées dans les voitures et les contrôles techniques, un vœu pieux, quand aux sécurités passives et actives des véhicules, de la pure science fiction.

Avec le mauvais temps d’hivers et ses routes verglacées, il est bon de dire, même aujourd’hui, qu’il n’est de bonne soirée sans rappeler cet adage :

Il vaut mieux se chagriner de n’avoir bu que boire pour oublier son chagrin.

Cela a l’air con et niais mais l’efficacité des choses n’est souvent perçue que lorsqu’il est trop tard. Continuons donc de nous moquer gentiment de notre chauffeur sobre et intègre, l’important est qu’il ramène tout le monde à bon port…même serrés comme des sardines !

Mise en boite

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Daniel 21/02/2015 18:48

Victimes d'une "queue de poisson" sans doute !

Daniel 21/02/2015 18:47

Victimes d'une "queue de poisson" sans doute !

Liens